CITY GUIDE: « Best of » de La Nouvelle-Orléans

Commentaires 17 Par défaut

Etant une « New Orleans addict », j’ai décidé de faire un Best Of : sélectionner et partager le meilleur du meilleur de cette ville autrefois frenchy. Bien évidemment il s’agit d’une liste personnelle, en adéquation avec mes goûts, mais je ne compte plus le nombre de fois que j’ai mis les pieds dans cette ville (sept, huit, neuf…je ne sais même plus), j’avoue commencer à bien connaître la Big Easy. Le but de cet article est de faire découvrir des endroits sympa et des bonnes adresses si jamais vous avez l’occasion de passer par là.

covercityguidenola

Le(s) meilleur(s) bar(s):

Impossible de sélectionner un bar, voici donc mes 3 coups de cœur où je vais souvent selon mes envies. Si l’on recherche un bar branché, où toute la population locale un peu « in » se rejoint après le boulot, ce sera le Carroussel Bar de l’hôtel Monteleone (Rue Royal – French Quarter) et sa belle carte de cocktails. Un lieu touristique mais incontournable, ce sera Pat Obriens (Rue Bourbon – French Quarter), beaucoup de monde, beaucoup de visiteurs, mais le spécialiste du cocktail local: le Hurricane. Le patio extérieur de ce bar avec ses fontaines est juste magnifique, j’y aime beaucoup aussi le piano-bar où on peut écouter des chansons en acoustique juste accompagné d’un piano. Dans le genre, je veux fuir la foule de Bourbon St, je choisis Napoleon House (Rue Chartres – French Quarter). En plein Mardi Gras et en plein French Quarter, nous avons réussi à trouver des places assises dans ce joli bar, à l’abri du brouhaha incessant de l’extérieur et avec un super rapport qualité-prix ($5 pour un verre de vin).

DSC00240

Le meilleur restaurant:

La liste des restaurants que je recommande est longue : Commander’s Palace, Stella’s, Palace Cafe etc…mais je vais parler du dernier où je suis allée pour célébrer mes 30 ans, qui fait parti de mon top 3 : Emeril’s (Rue Tchoupitoulas – Arts District). Emeril est un des Chefs les plus connus aux USA, présent notamment dans l’émission Top Chef USA, et ce dernier est originaire de La Nouvelle-Orléans. Rien que pour son assortiment de petits pains maison, cela vaut le déplacement.

emerilspork

La plus jolie rue

Il s’agit d’Exchange Alley, une toute petite rue située dans le Quartier Français qui permet de rejoindre les rues Iberville à Conti. Il est très facile de la manquer mais son charme vaut le détour.

rue1

Le meilleur club de jazz

Ce n’est pas un scoop, il est sur tous les guides touristiques et c’est le plus connu de la ville : Preservation Hall (Rue Peter – French Quarter). Les connaisseurs diront que le meilleur club est Snug Harbour sur Frenchmen St (Faubourg Marigny), mais perso j’y connais rien en jazz et Preservation Hall est un club à la portée de tous qui vous fera passer un excellent moment. Trois sessions par soirée (20h- 21h- 22h) – pas de réservation possible, arriver tôt surtout en week-end.

Le musée le plus fun

Les musées il y a deux écoles, on aime ou on n’aime pas. La Nouvelle-Orléans est connu pour son Mardi Gras, sur lequel j’avais déjà écrit un article par ici et son musée sur le thème du Carnaval est le genre de musée qui mettra tout le monde d’accord, tous vont adorer. Petits et grands seront forcement éblouis par les couleurs des chars en exposition qui servent pour les parades chaque année. (entrée environ $20 – le musée se trouve sur les rives du Mississippi et des navettes partent régulièrement des hôtels du French Quarter et du Business District).

DSC06483

La meilleure visite guidée

La visite se nomme Le Monde Créole (possibilité de la faire en français !!!). Le Quartier Français c’est beau, mais le voir uniquement de l’extérieur, ce n’est que le visiter à moitié. Le Monde Créole permet de découvrir ce quartier historique de l’intérieur avec le guide qui possède des clefs pour nous faire pénétrer dans de magnifiques patios, cours, jardins privés et même une ancienne pharmacie.

olivierhousepatio2 olivierhousepatio

Le meilleur endroit pour le shopping

Tout dépend de ce que l’on recherche, pour les souvenirs sans hésiter French Market dans le Quartier Français, maintenant pour trouver la petite perle dans une friperie ventage et tendance, la boutique de bibelots kitch, ou des fringues de designers, je dirais Magazine St.

DSC03683

Le meilleur brunch

Avant j’aurais dit Brennan’s sans hésiter, mais je ne sais pour quelle raison ce lieu historique de la ville est fermé depuis quelques temps. Je me suis alors tournée vers Palace Café, qui appartient également à la famille Brennan’s, les célèbres créateurs des Banana Fosters. Car un brunch à New Orleans sans ce dessert de malade c’est pas vraiment un brunch (Rue Canal) !

demopalacecafe

Le plus bel hôtel

J’ai un coup de cœur pour le Royal Sonesta sur Bourbon St. Pourquoi ? Car il est le seul hôtel de la ville à posséder un club de jazz : le Irvin Mayfield Jazz Playground et son beau patio extérieur est d’un calme en totale contradiction avec la rue extérieure et son brouhaha incessant. Un vrai havre de paix en plein Bourbon St, si si ça existe.

royal sonesta

Mes 30 ans pendant Mardi Gras à La Nouvelle-Orléans

Commentaires 14 Par défaut

11 kilos, c’est le poids en colliers et divers goodies que j’ai ramené après seulement 2 jours de Carnaval à La Nouvelle-Orléans. Je ne raconte même pas le sentiment quand on attrape son premier collier jeté du haut d’un balcon dans le Quartier Français, une vraie gamine de 10 ans ! Parce-que soyons clair, errer dans les rues de La Nouvelle-Orléans pendant Mardi Gras sans collier autour du coup, ça fait pas « cool » du tout !

beads

J’ai eu 30 ans il y a quelques semaines, même si j’avais voulu être auprès de ma famille et de mes amis pour cet anniversaire, ce n’est pas toujours facile quand on habite loin. J’adore La Nouvelle-Orléans où je suis allée plusieurs fois et j’ai toujours rêvé d’y aller pour Mardi Gras. Alors pourquoi ne pas faire quelque chose de marquant pour mon anniversaire, pourquoi ne pas faire 12 heures de route pour aller faire la fête à La Nouvelle-Orléans ? Je peux à présent l’enlever de ma « bucket list ». Voici donc le résultat en photos de deux jours mémorables…décidemment cette ville, j’irai encore et encore…

balconflagsdeco3

fanfareparadepink ladieshappygirlsbrassingle ladiescrowd horizoncrowdvertichar1 charchar3trompettesparade2

tubatreesmignon

pinkhairkids trompette kid trompette2

ende1

vampire diariesende3ende4ende5

Pour la petite anecdote, il s’agit d’un des carnavals les plus important au monde. Le nombre de parades est impressionnant, cela peut durer toute la journée. En France ce sont les confettis, ici chaque année plus de 25 millions de colliers (c’est la tradition) et cadeaux en tout genre sont jetés des chars qui défilent. Mais cela ne se fait pas en une journée, Mardi Gras à New Orleans dure quasiment 2 mois, de l’épiphanie jusqu’au gros des activités qui sont le jour et les quelques jours qui précèdent Mardi Gras.

Et voilà le résultat:

photo

Mmmmmm Louisiane !

Commentaires 3 Par défaut

Le Tabasco, tout le monde connait. Beaucoup pensent qu’il s’agit d’un produit mexicain et pourtant c’est 100% « Made in Louisiana ».

La Louisiane, ce petit cœur français battant en terre américaine s’enorgueillit d’avoir la meilleure cuisine du pays, et je suis bien d’accord ! Même si je n’ai rien contre un bon petit hamburger bien juteux, la cuisine louisianaise est tout à fait atypique et délicieuse.

La Nouvelle-Orléans par exemple est connue pour être le berceau du jazz et pour son cœur historique le Quartier Français (n’oublions pas que la Louisiane était française fut un temps). Coté cuisine, on pourrait dire qu’il s’agit de la capitale gastronomique du pays. Outre ses milliers de restaurants, il existe même des visites guidées sur le thème de la gastronomie ou des cocktails, vous voyez l’ambiance?

photo

Bon sérieusement, on mange quoi et ou?

Des bananas fosters: sorte de bananes flambées mais encore meilleur, on rajoute deux ingrédients magiques, de la cannelle et de la glace vanille. La meilleure adresse en ville ce n’est pas compliqué, c’est le restaurant qui a crée ce dessert, lui-même: Brennan’s dans le Quartier Français.

 photo

Des beignets: Et oui en Louisiane on mange des beignets français chez Café du Monde (French Quarter), parfois on aurait l’impression d’être en France non? Ces beignets pour vous expliquer à quoi ils ressemblent, pour les lyonnais aux bugnes et pour les marseillais, les bons chichis de l’Estaque. Non sérieusement c’est délicieux, en plus chose que je vénère aux USA, c’est ouvert 24h/24 et 7j/7, you know what I mean…:)

 photo-1

Des crêpes au chèvre et aux crevettes: A priori ça parait moyen, mais c’est la grande spécialité du restaurant Muriel’s à New Orleans que l’on ma fortement suggéré. Le résultat est sans équivoque: j’adore. Je conseille vivement ce restaurant en plein cœur du French Quarter sur Jackson Square, la carte est locale et les prix corrects. Petit plus pour la décoration ultra soignée et son balcon panoramique.

Le Gumbo: Dans le genre je mange local, impossible d’aller en Louisiane sans gouter le gumbo. Il s’agit d’une soupe que l’on agrémente d’épices et detabasco servie avec de la volaille, saucisse ou fruits de mer ainsi que de riz. Chaque recette est unique mais le tout donne un plat très intéressant aux allures créoles. Le gumbo est à la carte de tous les restaurants ou presque de Louisiane.

Le Jambalaya: Sorte de paella en plus épicée. Excellent surtout cuisiné par les grand-mères louisianaises, l’équivalent en gros de notre daube ou de notre blanquette nationale.

De l’insolite aussi!

Soupe de tortue: Dans le genre, je me la joue aventurier, il y a la soupe de tortue. Pour en avoir gouté une cuillère, c’est vraiment très bon. Maintenant, psychologiquement manger une assiette entière, c’est une autre histoire…

L’alligator: Considéré comme un met d’exception. Son gout, je dirais à mi-chemin entre le poulet et le calamar, ce n’est pas mauvais mais je n’en ferais pas des folies. Se mange surtout frit en croquettes.

Glace au Tabasco: Si vous allez dans la région de Lafayette, la capitale francophone de Louisiane, vous pourrez visiter l’usine de Tabasco. Le petit plus c’est le Tabasco Country Store ou l’on trouve de tout à base de Tabasco: sucette, chocolat, mayonnaise, moutarde etc…De plus le magasin propose des dégustations de produits gratuites, dont les fameuses glaces au tabasco rouge ou vert. Franchement pas mauvais du tout…

Mes adresses gourmet (New Orleans):

Café Rose Nicaud, très sympa pour prendre un café, on y rencontre souvent des jazzmen locaux 632 Frenchmen St (Faubourg Marigny)

Café du Monde, pour manger des beignets frais à 3 heures du mat 🙂 ou Cafe Beignet sur Royal St French Market

Brennan’s, le temple du Brunch. Si mes souvenirs sont bons, il faut compter au moins 4o euros pour le brunch, service et pourboire inclus. Mais quel brunch! Outre les banana fosters, j’ai oublié de parler d’un autre dessert de leur signature: les crêpes Fitzgerald – crêpes fourrées à la Philadelphia creamcheese avec une sauce maison de fraises fraiches, galactique! Il y a aussi le ‘chocolate suicide cake’, suicidaire pour les hanches! 417 Royal St (Quartier Français)

Hôtel Monteleone

: Agréable pour y prendre un verre, c’est d’ailleurs un peu THE place to be pour les after works, tous les businessmen viennent y boire un cocktail « French 75 » (champagne, sucre et jus de citron) au Carroussel Bar (un vrai manège qui tourne). 214 Royal St (Quartier Français)

Palace Café: mon restaurant du soir – tarte noix de pécan et bread pudding au chocolat blanc à tomber ! Très bonne cuisine locale a Prix raisonnables. 605 Canal St

Sucré: Salon de thé agréable, j’adore leurs cupcakes géants de deux fois la taille de mon poignet. Ils font aussi des macarons et de bonnes glaces maison. 3025 Magazine St

photo-2

En mode Scarlett O’Hara en Louisiane

Commentaires 4 Par défaut

Bon j’avoue Autant en Emporte le Vent, c’est plutôt en Georgie, mais c’est en Louisiane que l’on trouve les plus belles Plantations.  Les Plantations sont de belles demeures majestueuses, autrefois Plantations de coton ou de canne à sucre. Leur propriétaire ayant fait fortune, ils ont construit ces grandes demeures qui sont devenues aujourd’hui des musées ou des beds and breakfasts. Et c’est dans une de ces belles demeures que vivait Scarlet! D’ailleurs de nos jours, pour les nostalgiques du film, certaines Plantations organisent des soirées déguisées ou l’on peut se vêtir de sa plus belle robe de bal. Et oui, aux Etats-Unis, tout est permis!

Plus sérieusement, les plus reputées de Louisiane se situent le long de la Great River Road (le long du Mississippi) entre La Nouvelle-Orléans et Baton Rouge, parmi lesquelles:

Houmas House:
Définitivement ma préférée, pour la beauté du manoir et de ses jardins. Mais aussi son restaurant du soir. Une pure merveille ou tout est fait maison, le pain, le beurre, et surtout le meilleur dessert bread pudding de Louisiane. Le restaurant a même été élu un des meilleurs du pays, pour ma part je pense qu’il s’agit du meilleur restaurant que j’ai fait aux Etats-Unis. Petite anecdote sur ce qui a rendu célèbre cette Plantation, le propriétaire a marié ses deux chiens Labrador et a fait couvrir l’événement par CNN. Kitch à souhait mais j’adore!

Laura Plantation:
La préférée des français, son histoire rassemble de nombreuses connexions avec notre pays. De plus les visites se font dans un très bon français. Personnellement, j’aime beaucoup son coté créole et coloré, qui suggère l’évasion dans les Caraïbes.

Oak Alley:
C’est la plus connue des brochures touristiques à seulement cinq minutes de route de sa voisine Laura. Même si son allée de chênes centenaires est grandiose, la visite est assez décevante comparée à Laura.

Madewood Plantation:
Outre ses superbes colonnes blanches de style Greek Revival, cette Plantation a un petit plus. Brad Pitt y a passé la nuit. Comment je le sais, car dans sa chambre, il y a un petit panneau ‘Brad Pitt slept here’. Quelle femme ne rêverait pas de dormir dans le même lit que Brad?

Nottoway Plantation:
C’est une des plus connues, j’aime beaucoup la salle de bal entièrement blanche. On peut y passer la nuit et donc le soir, une fois les visites terminées, profiter du ballroom pour une petite soirée rétro.

San Francisco:
J’aime beaucoup les couleurs de cette Plantation, uniques en Louisiane. Ce qui est dommage une fois sur place, ce sont les usines de canne à sucre qui entourent la Plantation et dénaturent un peu le paysage.

Myrtles Plantation:
Personnellement je ne la connais pas, mais elle est hantée!!! Un ami y a passé la nuit et m’a dit qu’il ne pouvait pas dormir à cause des bruits étranges…Un lieu parfait pour ceux en mal de sensations fortes.

 

Certaines photos ont été fournies par l’OT de Louisiane

New Orleans: Mes coups de coeur

Commentaires 2 Par défaut

Voici un petit aperçu de mes coups de cœur mais aussi mes coups de pleurs de cette ville dont je suis littéralement devenue fan.

J’ai aimé:
Prendre un café chez Café Rose Nicaud, on y rencontre souvent des jazzmen locaux
632 Frenchmen St (Faubourg Marigny)

 
Manger des beignets frais à 3 heures du mat chez Café du Monde –  French Market

 
Bruncher chez Brennan’s (le créateur des « Banana Fosters », sorte de bananes flambées)
417 Royal St (Quartier Français)

Boire un « French 75 » (champagne, sucre et jus de citron) au Carroussel Bar (un vrai manège qui tourne) de l’hôtel Monteleone
214 Royal St (Quartier Français)

Boire un cocktail Hurricane’s dans le superbe patio du bar Pat O Briens
624 Bourbon St (Quartier Français)

Manger un énorme cupcake chocolat/ peppermint chez Sucré
3025 Magazine St

Dîner au restaurant Palace Café, la tarte noix de pécan et le bread pudding au chocolat blanc sont à tomber ! Prix raisonnables
605 Canal St

Ecouter du Jazz à Preservation Hall, touristique mais tellement mythique !
Petite astuce : il est préférable d’y aller en semaine et à partir du 2ème set (il y a 3 sets par soirée) car moins de monde
726 St Peter St (Quartier Français)

Voir un alligator blanc à l’aquarium Audubon
1 Canal St (Face au Mississippi)

La boutique Wish, vêtements esprit vintage, il y a souvent de bons deals du genre « 2 articles achetés, le 3ème offert ou le second à moitié prix »
400 N Peters St (Quartier Français)

J’ai pleuré :
Quand j’ai mangé une écrevisse couverte de piment de Cayenne quand l’enfant de 10 ans en face de toi avale ça comme une fraise tagada !

J’ai tenté:
La soupe de tortue et l’alligator frit

J’ai ramené :
Des sauces piquantes, surtout du Tabasco, peu de personnes le savent mais le Tabasco est bien louisianais (je croyais que c’était mexicain) et là-bas on en trouve à toutes les sauces ! Moutarde, ketchup, chocolat, sucette…à base de Tabasco bien sur.

Welcome in New Orleans !

Commentaires 2 Par défaut

Il y a les États-Unis d’Amérique avec New York, Los Angeles, les gratte-ciels, les burgers…Et puis il y a un état ovni où on parle encore le français, on fête Mardi Gras, on mange des cuisses de grenouille et on rencontre des gens qui s’appellent Brian Dupré. Bienvenue en Louisiane !


En Louisiane, il suffit de dire que l’on est français pour se faire des amis. Ici tout est différent : l’architecture, la nourriture, et même les gens. Sa ville principale La Nouvelle-Orléans est connue pour être la ville la plus festive au monde en nombre de festivals, alors j’ai décidé d’aller y laisser les bons temps rouler (prendre du bon temps), comme on dit là-bas.

Points forts :

* Une ville festive et différente des autres villes américaines

* Le Quartier Français, centre historique à l’architecture hispano-créole
* De la musique live dans la rue et les bars tous les jours
* 120 clubs de jazz à explorer
* Ses festivals : Carnaval Mardi Gras en février, le festival de jazz fin avril

* Bordée par le Mississippi, pour les nostalgiques de Tom Sawyer…
* Sa cuisine riche en fruits de mer avec le gumbo, soupe à base de riz et fruits de mer ou viande, le jambalaya, sorte de paella épicée

* Magazine Street : une rue commerçante de 6 km avec friperies, boutiques de créateurs, cafés etc.

Bons Plans:

Le Tax Free Shopping: La Louisiane rembourse les taxes aux visiteurs internationaux. A La Nouvelle-Orléans, il existe plusieurs bureaux pour se faire rembourser les taxes : au centre commercial Riverwalk Marketplace au bord du Mississippi ou à l’aéroport – www.LouisianaTaxFree.com


– Il est très facile de se déplacer à pied ou en tramway et bus, le ticket est seulement de 1.25$ ou il existe un pass à la journée – le « Jazzy Pass » pour seulement 3$

– Une superbe visite en français du Quartier Français, où l’on accède à des cours privées, de véritables petits bijoux architecturales avec fontaines et végétations luxuriantes : Le Monde Créole/ 17€ par adulte (gratuit pour les -10 ans)

– Un site en français pour préparer son voyage : www.louisiane-tourisme.fr
L’Office du Tourisme de la ville est fermé au public mais envoie des plans et de la documentation gratuitement – Contact : louisiane@ecltd.com ou
01 44 77 88 05

Galerie Photos: