#3 Mes vacances d’été: Quebec City, mon dieu que c’est joli!

Commentaires 7 Par défaut

Deuxième visite à Québec City et je n’ai qu’une chose à dire pour décrire cette ville: “Mon dieu que c’est joli”…Mes parents ont adoré, on aurait pu se croire dans un village du sud-ouest de la France par moments. Nous ne sommes pas restés longtemps, juste une journée, la ville n’est pas très grande et se résume surtout à visiter la vieille ville avec le Château de Fontenac. Nous avons fait un crochet rapide par les Chutes de Montmorency à 15 minutes de la ville. Prochaine étape après Quebec City, nous avons filé direct vers les Etats-Unis et avons passé la frontière par la ville de Stanstead pour rejoindre la ville de Littleton dans le New Hampshire.

Voici quelques photos de la jolie ville de Québec City :

9.Fontenac2FONTENACrempartquebeccity6.Vieux QuebecVQ13VQ12

13.Vieux Quebec

VQ11

10.Vieux Quebec

VQ10VQ9VQ8VQ7VQ5VQ4VQ3VQ214.Vieux Quebec
Montmorency2Montmorency1mONTMORENCY3Montmorency4

















Publicités

Pourquoi j’ai seulement aimé New York au bout de la deuxième fois

Commentaires 23 Par défaut

Ma première fois à New York, c’était en 2007. A l’époque, j’étais encore étudiante et en stage sur Miami (qui aurait pu croire que quelques années plus tard, je reviendrai y vivre pour du long terme cette fois-ci). C’était le mois d’août, il faisait beau et chaud (du moins en Floride) et comme toute floridienne qui se respecte, je débarque à NYC en short et en claquettes (ma tante qui y était une semaine auparavant m’avait dit qu’il faisait une chaleur caniculaire). Et bien pendant 3 jours, nous avons eu de la pluie, beaucoup de pluie, il faisait froid, à l’auberge de jeunesse il n’y avait pas de couverture, obligé de se couvrir avec nos serviettes de bain! Je pense que le mauvais temps est la raison principale pour laquelle je n’ai pas aimé NYC la première fois. Mais aussi, je n’avais visité que Manhattan et encore aujourd’hui je reste sur le fait que je ne suis pas une grande fan de ce quartier. Je reconnais les qualités de Manhattan, mais l’abondance de constructions ne m’a jamais fait rêver, j’ai toujours préféré les quartiers plein de charme, plus dans l’ambiance petit village.

timessquare

Je me suis toujours dit que je devais redonner un jour sa chance à New York, j’ai donc profité du weekend de Thanksgiving pour y retourner et cette fois-ci je peux dire que j’ai aimé NYC, voici pourquoi:

La High Line

La High Line est un ancien chemin de fer reconvertit en parc linéaire suspendu. La dernière portion a été inaugurée en 2014. J’ai beaucoup aimé cet endroit qui permet des perspectives et des points de vue intéressants de Manhattan.

highlinewall

Central Park et son ambiance de Noël

J’étais allée à Central Park la première fois mais avec l’ambiance féerique de Noël, c’est toujours mieux :).

centralparkviewcentralpark

bubblecentralpark
Mais surtout: BROOKLYN

La raison principale de ma soudaine adoration pour NYC est Brooklyn. J’ai adoré ce quartier en particulier la partie de Williamsburg avec son ambiance village, son street-art, ses bons petits restos, ses boutiques sympa. Un petit plus aussi est la superbe vue sur Manhattan de jour encore plus incroyable la nuit.

viewfrombrooklyn

nightview
Je suis aussi présente sur Facebook TwitterInstagram

broadway

 

Malte en mode vintage: itinéraire de 4 jours

Commentaires 4 Par défaut

Dans le genre « j’ai été agréablement surprise par une destination » je choisis Malte.

Ce voyage à Malte est venu quelques peu par hasard. Ma cousine et son mari et un autre couple d’amis souhaitaient que l’on se fasse un petit voyage l’été tous ensemble avant mon départ aux Etats-Unis.

Je dois avouer que nous avons choisi Malte pour le côté bon marché de la destination : avion à moins de 100 euros avec Ryanair (au dernier moment et en plein mois de juillet), hôtellerie de qualité et  à bas prix et possibilité de manger pour 5 euros dans les restaurants.

sanjulian2

Nous débarquions donc à Malte pour 3 nuits, itinéraire d’une destination surprenante :

Jour 1 : La Valette, la capitale

Avec une architecture à dominance baroque, La Valette est une petite capitale vraiment charmante. J’ai trouvé beaucoup de similarités avec Marseille, il est vrai que toutes deux sont des villes portuaires méditerranéennes, mais nous avons pris énormément de plaisir à nous balader dans les rues étroites et pentues de la ville.

vueduportportlavalette2portlavalette1balconslavalette

ruelavalette

lavaletteflowers

Jour 2 : Rabat et Mdina, les villes historiques et fortifiées

Mon coup de cœur : une architecture magnifique, une vue superbe (les villes sont construites en hauteur) des fleurs partout, bref un charme fou. Pour information, à Malte on roule à gauche, difficile pour nous de conduire dans ces conditions, nous nous sommes donc déplacés en bus, pratique, le réseau couvre toute l’ile, par contre ne pas être pressé, l’attente peut parfois être longue.

rabat2

rabat1rabat4

Jour 3 : Journée magique à Comino et dernière soirée à Saint Julian

En arrivant à Comino (il s’agit de la plus petite ile de Malte), on se rend compte qu’il n’est pas nécessaire de faire des milliers de kilomètres pour trouver une eau aussi turquoise. Même si le lieu est très touristique, nous avons passé une journée en bateau et sur l’ile, inoubliable. Le soir, direction la ville de Saint Julian réputée pour son « nightlife » avec ses nombreux restaurants, bars, et boites de nuit.

comino1comino2comino3sanjulian3sanjulian1

Jour 4 : Saint-Paul : détente à l’hôtel et départ

Nous avons séjourné à l’hôtel San Antonio Hotel et Spa dans la ville de Saint Paul, un super rapport qualité/ prix. Avant de reprendre l’avion, détente au bord de l’immense piscine et petit massage au spa pour seulement une vingtaine d’euros !

Angkor ce n’est pas que Angkor Wat!

Commentaires 11 Par défaut

bayon4

Entre 5 et 6000 touristes viennent visiter chaque jour les temples d’Angkor.  Cela paraît beaucoup, mais le site est tellement gigantesque que l’on se retrouve rarement étouffé par la horde de visiteurs.  En effet, Angkor ne se résume pas seulement au temple d’Angkor Wat, la « star », que l’on retrouve sur tous les guides touristiques ou publicités diverses.  Angkor, ce sont des centaines et des centaines de temples répartis sur plus de 400 km2.  Il faudrait soit disant 3 jours pour avoir un « très bon » aperçu des temples d’Angkor…après, faire attention aussi de ne pas faire une « overdose » de temples. Alors, voici les principaux temples que l’on peut faire sur une journée (le ticket d’entrée est de $20 par personne et par jour).

Angkor Wat, la « star » d’Angkor:

Sublime, merveilleux, majestueux…difficile de décrire Angkor Wat. Définitivement le temple le plus connu et le plus photographié, je dois avouer que je ne m’attendais pas a être aussi émerveillée.  Le temple est immense et gravir à son sommet permet une vue imprenable sur la végétation luxuriante du site. Bref, un moment à part et l’une des plus belles choses que j’ai pu voir dans ma vie. Petit conseil, Angkor Wat est le site le plus prisé par les touristes,  les visiteurs arrivent généralement très tôt le matin et l’explorent en premier. C’est plutôt vers midi que le site est le moins fréquenté et qu’il est conseillé d’y aller.

AW1AW2AW4 AW3DSC_AW6

AW5

Bayon, « le second »:

Plus petit qu’Angkor Wat, les ruines du temple Bayon rendent le lieu mystique et unique. C’est le second temple le plus visité après son grand frère. Personnellement, j’y suis allée vers 7-8 heures du matin et le site n’était pas encore envahi par les touristes. Vers 1o heures…il était trop tard, il est donc conseillé d’y aller assez tôt. A Bayon, j’ai adoré les têtes de Budha sur chaque tour, qui font toute la beauté du temple. Il est même possible de faire un tour en éléphant autour du site pour rendre l’expérience encore plus unique.

bayon4bayon1bayon3 bayon2

Ta Prohm, celui que je voulais tant voir:

Petite, j’adorais le film « Les Deux Frères » de Jean-Jacques Anaud, ou les deux héros étaient des tigres. A l’époque, j’étais bluffée et je me demandais bien ou se déroulait l’action du film, ce site mystérieux ou les arbres « dévoraient » des ruines de temple. Ce temple n’est autre que Ta Prohm, mon préféré ! Quand la nature se confronte à l’homme, il est incroyable de voir ces racines et ces arbres géants littéralement prendre le dessus sur la construction humaine. Le site est unique et atypique, une des choses les plus incroyables qu’il m’ai était donnée de voir. Seul petit « hic », le temple est assez étroit et on se retrouve vite étouffé par le monde.

arbre1arbre5 arbre4 arbre3 arbre2

Banteay Srei, la grande « surprise »:

Ce temple tout en grès rose est situé à environ une vingtaine de kilomètres au nord d’Angkor. Il faut compter une bonne demi-heure de bus pour arriver à destination. Il fait toujours parti du site d’Angkor et diffère des autres temples. Ce site est plus récent, ce qui explique la précision et la beauté des fresques murales et des statues. Bref, un autre « must-see ».

ROSE2 ROSE1ROSE3ROSE4

Pour visiter les temples d’Angkor, il faut séjourner dans la ville de Siem Reap ou se trouvent tous les hôtels. Après une journée riche en émotion mais éreintante, rien de mieux que de profiter de massages  à  $3 et de manucure-pédicure pour seulement $4, bref comment ne pas aimer Angkor !!!

13 photos amusantes du Cambodge

Commentaires 10 Par défaut

Les vacances c’est fini, me voila de retour de 3 semaines en France mais surtout au Cambodge. J’ai des souvenirs plein la tête, j’ai vraiment été touchée par ce pays et surtout ses habitants…quelqu’un m’a dit une fois : « en Asie du Sud-Est tu fais un sourire et tu t’en prends 100 en retour », cela résume parfaitement le Cambodge ! Je trouve assez dommage que ce pays ne soit connu que pour les temples d’Angkor, il y a bien plus à voir. J’ai tant à raconter mais pour commencer j’ai fait une sélection de photos de ces moments qui m’ont fait sourire et prendre conscience aussi de la chance que nous avons dans les pays développés.

C’est l’heure de l’apéro ! Pas de cacahouètes mais des mygales ou sauterelles séchées ! 

bugs

Tablettes et smartphones…en Asie les moines sont high-tech !

moinesLe pousse-pousse Vuitton!

tuk
Le coiffeur du village

coiffeur

Le réseau câblé au Cambodge, un vrai méli-mélo

cable
Cette maman a trouvé le meilleur moyen pour que son bébé en trotteuse ne s’échappe pas : l’attacher à une corde

enfant

Au menu des coucougnettes laquées de je ne sais pas trop quel animal…

couilles

Il est bien spécifié de ne pas se laver les mains dans les toilettes!

toilettes

Un senteur 100% naturel dans le bus…des tranches d’ananas, et ça marche!

ananas

Instant tendresse, la maman et son BB

singe

Le serpent d’eau grillé…j’ai testé…j’ai pas aimé 😦

snake

Pauvre petit chat, on lui a fait des misères 

chat

La fish pédicure c’est tendance. Au Cambodge elle est partout, même dans la rue et pour 3 dollars!

fishped

Tsars, Blinis et Vodka: quelques jours à Saint-Pétersbourg

Commentaires 6 Par défaut

De toutes les grandes villes européennes que j’ai pu visiter, Saint-Pétersbourg est certainement une des plus belles.
L’architecture époustouflante diffère incontestablement des autres grandes villes et capitales européennes et révèle l’époque riche et prospère des Tsars (= les monarques ou souverains de l’époque).  Le seul hic et pas des moindres, même pour 3 petits jours il faut un visa pour la Russie, et le visa russe nécessite un certain nombre de papiers et de frais: lettre de l’hôtel qui atteste l’hébergement, assurance voyage obligatoire etc…sans oublier la longue queue à faire au consulat russe. Bref, une ville qui promet tout de même un dépaysement total à seulement moins de 3 heures d’avion de France.

Slide1

J’ai aimé:

Le Palais d’Hiver: Palais impérial et résidence officielle des monarques au 18e siècle. Il s’agit du plus beau et plus connu monument de Saint-Pétersbourg. Le palais est ouvert au public et abrite le musée de l’Ermitage, un des musées les plus connus au monde. Sans être adepte des musées, la visite vaut le coup pour la beauté architecturale intérieure du palais (des salles gigantesques avec des murs ornés d’or). Malheureusement, les photos sont interdites à l’intérieur à moins de payer une jolie petite somme pour avoir une autorisation.

hivernage1hivernage2hivernage 3hivernage 4

Peterhof : Le Versailles russe comme on l’appelle, j’avais déjà évoqué Peterhof dans un article consacré sur ce sublime palais impérial (Article sur Peterhof ici). Peterhof se trouve à l’extérieur de Saint-Pétersbourg, mais une visite de la ville n’est pas complète sans la visite de Peterhof. Le plus facile pour y accéder, prendre une navette fluviale derrière le Palais d’Hiver qui vous conduira directement au site.

vuechateaufontaine1

 La gastronomie : Chaque voyage et chaque découverte sont une occasion de parler gastronomie ! J’ai très bien mangé en Russie (en fait pour ceux qui suivent mon blog, je dis manger bien peu importe ou je suis J). Mais si j’ai aussi bien mangé c’est parce-que j’ai fait une overdose de « blinis » qui ne sont en fait que des crêpes, une des choses que j’aime le plus au monde ! Fin, épais, sucré, salé, bref, les russes mangent des blinis quotidiennement un peu à toutes les sauces sans oublier quelques shots de vodka pour digérer ! Par contre pour ceux qui pensent aller en Russie et se gaver de caviar (comme tel était mon cas), le caviar coûte aussi cher en Russie qu’en France. En conclusion, le nombre de fois que j’ai mangé du caviar sur place : ZERO.

vodkablinis4 blinis3 blinis2 blinis1

La boutique Eliseyev Emporium Coffeeshop: Située sur la Nevsky Prospekt (la grande rue commerçante de Saint-Pétersbourg), la boutique Eliseyev est à Saint-Pétersbourg, ce que la Grande Epicerie du Bon marche est à Paris, bref un lieu immanquable pour ma part. Outre la beauté de ce bâtiment historique, il s’agit aussi d’un salon de thé qui offre d’excellents gâteaux. On y trouve aussi le top du top des produits locaux: le meilleur caviar, cookies, chocolats etc…

magasin1magasin2magasin3magasin4

Le Lac des Cygnes : Certainement le moment le plus magique de mon voyage en Russie, le ballet du Lac des Cygnes. Je me suis dit quoi de plus naturel que d’aller voir ce ballet mondialement connu dans son pays d’origine. L’avantage, c’est que l’oeuvre de Tchaikovsky est jouée presque tous les soirs de l’année, et le prix d’entrée ne m’a coûté qu’une quarantaine d’euros, soit moitié prix qu’en France.

Autres photos de Saint-Pétersbourg:

cathedrale1 cathedrale 2vue cathedraleblack cathedraleblack cathedrale2vuepeniche mcdo maison bleuehivernage square

Savannah: une des plus jolies villes aux USA

Commentaires 11 Par défaut

J’ai beau aimer les USA, j’ai pourtant été déçue de plusieurs villes américaines : Los Angeles, Philadelphie, New York (beaucoup de personnes ne me comprennent pas d’ailleurs à ce sujet, comment peut-on ne pas adorer New York ?), mais il y a toujours une région qui ne me fait jamais défaut aux Etats-Unis : le Sud (je viens du Sud de la France c’est peut-être pour ça que j’aime autant le Sud des USA). Je ne présente plus mon amour pour la Louisiane, j’ai vraiment apprécié la ville de Charleston en Caroline du Sud et mon nouveau coup de cœur est pour la ville de Savannah en Géorgie, que j’ai eu la chance de visiter cet été. Savannah est une vraie ville sudiste comme je les aime, fondée en 1733 (autrement dire une très…très vieille ville américaine), Savannah est selon moi une des plus jolies villes du pays.

???????????????????????????????

J’ai aimée:

L’architecture: ici, pas de « big » buildings a l’horizon, mais une architecture coloniale de charme, des jolies maisons victoriennes (j’adore le style victorien) alignées sur des kilomètres et des bâtiments administratifs de style greek revival, propre au style sudiste.
Une ville pleine de charme: des bateaux à aube, des petites cours et patios fleuris, des fontaines, une végétation luxuriante, les calèches dont les sabots des chevaux raisonnent sur les pavés éclatés des trottoirs, bref le vrai Sud! On est loin de l’architecture parfaite style Disneyland que l’on retrouve dans beaucoup de villes américaines (même si attention je suis fan de Disney !).
Une ville historique : Savannah est une ville symbole de la Guerre de Sécession. De nombreux musées, expositions…sont dédiés à cet événement clef du pays. Beaucoup de maisons et bâtiments datent d’avant la guerre de Sécession (1861).
Une ville nature : des centaines et des centaines d’arbres gigantesques et mousseux ornent les rues de la ville. A Savannah il pleut beaucoup (sinon ce serait une ville parfaite !), les trottoirs sont recouverts de mousse verdoyante, ce qui ajoute je trouve un charme supplémentaire. Autre caractéristique de la ville, j’ai été étonnée du nombre de parcs ou petits squares verts dans le centre-ville.
Une ville étudiante : Savannah est une ville universitaire, jeune et qui bouge (beaucoup de bars avec musique live). Même si on est loin de l’effervescence de New Orleans, il est toujours agréable de voir une ville vivante en soirée surtout les week-ends.
La gastronomie : je crois que j’aime le Sud avant tout pour sa cuisine ! On mange extrêmement bien à Savannah, d’ailleurs j’ai tellement à  raconter, que je parlerai de la gastronomie et des bonnes adresses de la ville dans mon prochain billet dédié à Savannah.

jolie porche?????????????????????????????????????????????????????????????? rue1?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? ???????????????????????????????