Chicago : Speakeasy, Cafés et autres Adresses Gourmandes

Commentaire 1 Par défaut

Même si je suis allée à Chicago pour mon boulot, pas question de se laisser aller, j’ai accordé quelques heures par si par là à goûter les spécialités locales et autres « must-try ». De plus, mon boulot me demande d’essayer des restaurants, trouver des lieux insolites et atypiques…bref en gros de joindre l’utile à l’agréable.

 Voici donc un petit carnet d’adresses pour un prochain voyage dans la « windy city », la ville des vents:

donuts1

Les restaurants :

Pour un déjeuner :

Giordanno’s (plusieurs adresses à Chicago), le roi de la « deep dish pizza », THE spécialité de Chicago. Il s’agit d’une pizza fourrée au fromage, chaque bouchée doit représenter des centaines de calories ! Même si je préfère une bonne pizza pâte fine au feu de bois, j’ai beaucoup apprécié ce plat. Et puis goûter la grande spécialité de la ville c’est aussi faire du culturel…

deepdish

Au cheval : lieu visité en coût de vent mais recommandé par des locaux qui m’ont promis le « meilleur burger de Chicago !».
800 W Randolph St

Pour le dîner:

Hub 51 : restaurant de spécialités américaines avec une bonne ambiance situé sur Hubbard St, la rue des restaurants de Chicago. Le brownie est juste décadent !
51 W Hubbard St

Girl and The Goat : le restaurant hipster dans le quartier hipster de Randolph St. Un peu cher mais une cuisine créative et contemporaine. La décoration est très sympa. Juste en face, les proprios viennent d’ouvrir sa petite sœur Little Goat, un diner qui propose une cuisine plus simple et rapide.
809 W Randolph St

girl and the goat*Credit photo: The Girl and the Goat

Les speakeasy :

La grande mode des « speakeasy », ces bars cachés qui datent de l’époque de la prohibition. Chicago, c’est un peu la capitale des bars cachés avec New York aux US, 2 bonnes adresses :

Three dots and a dash: sur beaucoup de sites, ce lieu fait partie des meilleurs bars au monde. Je voulais absolument y aller tout simplement parce-que je l’avais vu à la TV 🙂 (Vive le Marketing !). J’ai mis une heure sous la pluie pour trouver l’endroit dans une petite ruelle, normal sinon il serait pas caché, mais une fois sur place je n’ai pas été déçue. On rentre dans un sous-sol avec un mur de têtes de mort un peu ambiance Jack Sparrow, on est desuite dans l’ambiance. Le bar en lui-même est un Tiki bar qui sert des cocktails de fou dans des portions bien généreuses.
435 N Clark St

threedotsthree dots2*Credit photo: Three dots and a dash

Violet Hour: le bar secret que je voulais absolument tester mais ou je n’ai pu aller faute de temps. On y trouve les meilleurs mixologistes de Chicago. Dans celui-ci, on rentre par une façade peinte par un artiste, sans penser a ce qui se cache derrière. A The Violet Hour, la façade d’entrée change tous les 3 mois, peinte par un artiste diffèrent.
1520 N Damen Ave

violet hour*Credit photo: Three dots and a dash

Boire un café :

Intelligentsia Coffee : chaîne de cafés « made in Chicago » où on peut boire d’excellents Latte avec de jolis dessins. Plusieurs adresses.

cafe

Gourmandises :

Magnolia Bakery : un Magnolia a récemment ouvert dans le centre de Chicago. Magnolia Bakery on y va pas pour les cupcakes (perso je les trouve pas bons) mais pour son légendaire « world-famous » Banana Pudding qui est juste astronomique !
108 N State

magnolia2 magnolia1magnolia3

Glazed and Infused : chaîne de donuts locale (plusieurs adresses dans la ville) qui propose des parfums un peu foufou du genre red velvet ou sirop d’érable/ bacon pour les plus aventuriers. Les donuts sont très bons et énormes.

donuts2

Verre avec vue :

Signature Lounge : le bar panoramique avec vue de la tour Hancock Tower situé au 96eme étage. La vue est magique. Compter environ $20 avec taxes et pourboires pour un cocktail. L’accès à l’étage est gratuit.
875 N Michigan Avenue

signaturelounge

 

Et vous, des bonnes adresses a recommander sur Chicago?

New York gourmand : comment j’ai pris 2 kg en 4 jours !

Commentaires 9 Par défaut

Me voilà fraichement revenue de New York où j’ai passé les fêtes de Thanksgiving. Ma première fois à New York c’était en 2007 et j’avais été séduite à moitié par cette ville. Cette fois-ci, je dois avouer que New York est remonté dans mon estime, ce qui fera l’objet d’un prochain billet. Depuis un moment je voulais absolument retourner à NYC pour une raison. Laquelle ? Attention roulement de tambour : manger un cronut! Parfois, je me dis que je suis grave. Mais oui, je suis ultra gourmande et acheter un billet d’avion pour aller manger une pâtisserie, Yes I can !

New York offre des possibilités au niveau culinaire que l’on ne retrouve nulle part ailleurs aux USA. J’ai donc mangé, beaucoup mangé même (chinois, grec etc…) et je vous livre ci-dessous mon carnet d’adresses gourmand à l’origine de mes 2 kg soudains.

cronut cover

Londel’s : l’adresse « soul food » de Harlem

C’est le restaurant où nous avons célébré Thanksgiving. Le repas était délicieux : la dinde fondante, la farce délicieuse, les mac & cheese (spécialité américaine de pâtes avec du formage cheddar) parmi les meilleures que j’ai mangées et aussi des patates douces légèrement caramélisées qui étaient juste incroyable. L’adresse n’est pas un scoop, un certain couple Obama et une certaine Mariah Carey y ont même mangé.
2620 Frederick  Douglass Blvd – New York, NY 10030

thanksgivingmeal

Dominique Ansel Bakery

Je viens de raccrocher avec ma mère ou je lui ai raconté mon weekend new-yorkais et mes 2 heures de queue sous -2 pour manger un cronut. Sa première réaction : « c’est quoi un cronut? » et sa deuxième réaction : « mais tu es folle ! ». J’ai décidé d’affronter le froid, la foule, le réveil aux aurores, tout ça pour manger ces fameux cronuts. Et Je remercie encore mon cousin de m’avoir accompagnée dans cette aventure complètement folle. Nous sommes arrivés à 7h20, la boutique ouvre à 8h, il y avait déjà une longue file d’attente. A 7h30, une employée sort avec du café à la vente, paiement seulement en espèces, 7h45 c’est distribution de mini madeleines (1 madeleine par personne – au passage une tuerie ces madeleines) et 8 heures ouverture des portes. Il y a une queue express pour ceux qui n’achètent pas de cronuts, une queue spécial cronut bref une organisation au top. A 8h40 seulement nous rentrons dans la boulangerie, le cronut du mois c’est rhum-raisin, première déception je ne suis pas fan de ce parfum. Nous commandons 2 cronuts, un Paris-New York (un Paris Brest revisité avec une crème au chocolat et beurre de cacahouète) très bon mais pas facile à digérer pour le petit-déj et je recommande des madeleines cuites seulement à la commande donc chaudes et fondantes. Mon avis sur le cronut : la texture est vraiment intéressante et j’ai trouvé ça bon mais le parfum rhum-raisin je ne suis pas fan, avec du chocolat ça aurait été galactique je pense ! Mais je suis contente de me dire « I did it ». Maintenant, refaire la queue à 7 heures du mat et sous -2 degrés, je ne suis pas certaine de le refaire…
189 Spring St – New York, NY 10012

linecronut

cronutarticlecronutsparis new yorkmadeleines

Doughnut Plant

J’aime le bizarre, j’aime les colorants, j’aime les aliments insolites. Quand j’ai découvert le site de Doughnut Plant avec ses donuts aux formes bizarre et de toutes les couleurs, je me suis dit que c’était fait pour moi. Le verdict : les donuts sont délicieux même malgré leurs parfums (coconut cream, triple chocolat/ menthe, peanut butter/ banane…) et apparences qui peuvent en surprendre quelques-uns. J’ai eu un gros coup de cœur pour le Wild Blueberry, celui en violet sur la photo.
Plusieurs boutiques et points de vente dans NY: doughnutplant.com

donuts

Chelsea Market

Un passage obligatoire pour tous les foodistas ! Des sortes de halles ultra-cool dans le quartier de Meatpacking District. Plusieurs possibilités pour manger sur place : sandwichs, salades, glaces, donuts cuits à la demande…Ce que j’ai aimé par-dessus tout à cet endroit c’était la déco, l’architecture, depuis je rêve d’avoir un mur en briques chez moi :).
75 9th Ave, New York, NY 10011

archichelseamarket

spices
The Wythe Hotel : pour y boire un verre

J’avoue, j’ai piqué l’adresse sur le site Bons Plans New York. Nous avons marché un long moment dans Brooklyn dans le froid pour trouver cet endroit, nous nous sommes perdus de long en large et en travers, mais la récompense était de taille ! Il s’agit d’un bar sur le toit. A ma sortie de l’ascenseur pour rentrer dans le bar, ma réaction a été « Waouh » une vue imprenable sur Manhattan by night, une carte postale encrée dans ma mémoire. De plus, les cocktails sont très bons et abordables pour le lieu (entre $12-$14).
80 Wythe Ave – Brooklyn, NY 11249

vuemanhattan

DuMont Burger

Avant de nous perdre pour aller au Wythe Hotel on était déjà paumé dans Brooklyn, complètement affamé, on voulait manger un bon burger ! Le plus facile pour trouver un bon burger c’est de demander. Un gentil passant qui habitait dans le coin nous a tout de suite conseillé Dumont Burger, un lieu où traînent des célébrités parait-il. Le résultat : un lieu tout petit éclairé à la bougie tellement cosy, de très bons burgers, de très bons cocktails abordables ($10), des frites maison (le minimum syndical 🙂 ), mais pas de personnes célèbres !
314 Bedford Ave, Brooklyn, NY 11211

Et vous, quelles adresses gourmandes conseillez-vous à NYC ?

 

Amsterdam pratique et gourmand !

Commentaires 9 Par défaut

“Je veux vivre à Amsterdam”, voici le commentaire que j’ai posté sur ma page Facebook quand je suis revenue d’un  week-end dans la capitale néerlandaise. Tel était mon état d’esprit tellement j’avais adoré cette ville : son atmosphère, son ambiance et son lifestyle unique avec tous ces interdits qui justement ici ne sont pas interdits (les coffee shops…). J’ai apprécié le fait que tout se faisait à pied ou à vélo, de voir les néerlandais squatter les terrasses des bars et des cafés peu importe le temps et le moment de la journée, j’ai goûté un gouda comme je n’avais jamais mangé et j’ai enfin vu les Tournesols de Van Gogh pour de vrai. Bref, je me voyais bien vivre à Amsterdam, seul petit problème avec son importance, je ne parle pas Néerlandais ! A seulement trois heures en train de Paris (où je vivais a l’époque), je me suis dit tant pis je reviendrai.

cover

Avant de partir en week-end, beaucoup de mes amis ou membres de famille qui connaissaient la ville m’ont dit qu’Amsterdam c’était super, le seul petit hic, que l’on mangeait très mal. Perso, je pense que dans chaque ville du monde il est possible de bien manger, il suffit de bien se renseigner. Quand certains recherchent les musées, les choses à voir en général, moi je regarde en priorité les « restos ». Voici donc plus bas mes adresses gourmandes fétiches mais avant tout quelques clichés de la jolie ville d’Amsterdam :

SIGNbuildings BRIDGE2 BIKESCANNEAUXBARFALLFLOWR MARKETTULIPE

WEIRDRED

J’ai aimé :

Pour se renseigner : J’ai découvert un vrai petit bijou dans le monde des guides online de voyages : le site Go with Oh et ses petits guides gastronomiques sur les grandes villes européennes. Le Guide Gastronomique sur Amsterdam donne un bel aperçu des principales spécialités culinaires à découvrir dans la ville. Une super idée pour les gourmands (comme moi :)): l’itinéraire gastronomique sur une journée grâce auquel j’ai pu découvrir certaines bonnes adresses comme un salon de thé/ pâtisserie que j’évoque plus bas dans mes coups de cœur food.

Pour un déjeuner ou un dîner : Au menu Indonésien ! On trouve pas mal de cuisine ethnique à Amsterdam du fait de la culture cosmopolite de la ville. J’ai été surprise en particulier par le nombre de restaurants argentins et indonésiens. J’adore la cuisine asiatique et comme je n’avais jamais goûtée, je me suis laissée tenter. Je conseille le restaurant  Kantjil & de Tijger, spacieux voir même un peu « cantine », nous avons pris une assiette dégustation (Nasi Kantjil) pour 15 euros, c’était délicieux et très copieux.
Spuistraat 291, 1012 VS Amsterdam – www.kantjil.nl

Pour le goûter: Mon endroit préféré: De taart van m’n tante, imprononçable mais j’en ai conclus que ça voulait dire « Une tarte avec ma tante ». Un lieu de filles, une déco Barbie, des gâteaux multicolores, ce salon de thé a même séduit le seul homme du groupe. Si on se laisse facilement tenter par les beaux gâteaux colorés, parfois les choses simples sont les meilleures : leur apple strudel (sorte de tarte aux pommes épaisse) est le meilleur que j’ai jamais mangé.
Ferdinand Bolstraat 10 – http://www.detaart.com

CAKE1

CAKE2

Pour les petits creux : Vlaams Friethuis, une adresse très appréciée des locaux qui comblent leurs petits creux par un bon cornet de frites maison. Au choix, plus de 25 sauces d’accompagnement. Petit snack pignon sur rue, il n’est pas rare de faire la queue.
Voetboogstraat 31-33

Pour le fun: Les snacks à tiroir, c’est comme ça que je les appelle. Il y en a partout dans Amsterdam. Pour un petit creux passager, rien de plus simple, on repère son snack : burgers, croquettes, cookies etc…on glisse une pièce comme dans un distributeur et le petit volet s’ouvre pour libérer le produit. Ce n’est pas le meilleur burger que j’ai mangé, mais rien que pour le côté insolite j’ai voulu essayer.

FASTFOOD

Savannah II: les bonnes adresses gourmandes

Commentaires 4 Par défaut

Second volet sur Savannah aux USA, avec un  thème très sérieux: OU manger? Le Sud des Etats-Unis est réputé pour sa gastronomie avec bien plus à découvrir que le traditionnel hamburger-frites: fried chicken, sweet tea (thé glacé, sa réussite vient de la dose de sucre ajoutée, souvent trop sucré ou pas assez mais dans le Sud toujours parfait), les biscuits (sorte de petits pains), le pain de mais, le peach cobbler (tarte fourrée aux pêches, la Géorgie est connue pour ses pêches, la pêche étant d’ailleurs le logo de l’Etat), et surtout le banana pudding que j’ai déjà évoqué dans mon article sur la nourriture aux USA.

 Si vous allez à Savannah, voici les adresses gourmandes à ne pas manquer :

Mrs Wilkes

wilkes signMême si l’adresse est touristique, ce restaurant situé dans un joli bâtiment historique m’a été conseillé par des locaux. L’adresse est tellement connue, qu’il faut se pointer tôt le matin pour éviter de faire 2 heures de queue, oui vraiment ! Pour info, si vous êtes à Savannah le temps d’un week-end, vous n’aurez pas la chance de manger chez Mrs Wilkes, car le lieu est seulement ouvert du lundi au vendredi et seulement pour le déjeuner. Avec ma famille, nous y sommes allés vers 10h pour avoir accès à l’ouverture à 11h. Pourquoi un tel engouement ? La réponse est simple : un concept original mais surtout une cuisine familiale de qualité. Pour seulement $18 on mange à volonté plus de 20 plats différents, le tout accompagné de délicieux sweet tea. Une excellente idée pour pouvoir découvrir tout ce que la gastronomie sudiste a à offrir. Tous les plats sont délicieux : pulled bbq pork, fried chicken, beef stew (ragoût de boeuf), jambalaya (sorte de paella épicée), purée maison, pain maison, légumes ect…avec en dessert au choix une tarte myrtille ou un banana pudding. Le concept est aussi assez unique en son genre, on mange dans la salle à manger de Mrs Wilkes à une table commune, l’occasion de faire connaissance avec ses voisins et échanger sur nos cultures autour d’un bon repas (comme beaucoup d’américains, beaucoup voulaient en savoir plus sur la France, sujet que j’abord toujours avec plaisir !). Bref, l’adresse immanquable de Savannah.

wilkes entrancewilkes linewilkes foodwilkes food 2

Lady and Sons, le restaurant de Paula Deen

Paula Deen, pour faire court c’est la Maïté des Etats-Unis connue pour ses émissions culinaires et sa cuisine gourmande mais loin d’être LIGHT. Originaire de Savannah, la Chef a ouvert un restaurant avec ses fils, un passage obligatoire pour moi à  Savannah. L’attente peut aussi être longue. Au menu, j’ai choisis la chicken pot pie, sorte de tarte fourrée au poulet, légumes, crème…avec en prime pour tous les clients, un biscuit au fromage et un pancake au mais sortant tout droit du four, un délice !

pauladeenpaula storechicken piebiscuitfried seafood

 Pirate’s House

Ce restaurant est l’adresse favorite des locaux, avec une bonne ambiance et bonne cuisine locale recommandé par un des mes American friends vivant à Savannah.

pirates2pirates

 Des douceurs à ramener

Chocolat by Adam Turoni

Jeune artisan-chocolatier local, c’est le roi de la truffe au chocolat ou en tout genre: truffe menthe-citron, pêche de Géorgie, red velvet etc…la boutique se trouve sur Broughton St, la rue commerçante de Savannah.

choco1choco2

 Byrd’s Cookies

Situé sur City Market, il est possible d’acheter des minis cookies fait maison à tous les parfums : triple chocolat, pépites-choco, citron, gingerbread etc…possibilité d’acheter au poids pour varier les plaisirs. Dégustation gratuite.

cookies store

Goûter le Monde en une journée: Disney l’a fait !

Poster un commentaire Par défaut

Comment goûter des spécialités culinaires de 30 pays différents en une seule journée. Vous en avez rêvé, Disney l’a fait…avec le Wine and Food Festival. Etant à présent floridienne, autant dire que j’attendais cet événement comme le messie ! Le Wine and Food Festival se déroule chaque année à Epcot, un des quatre parcs à thème de Disneyworld à Orlando en Floride. L’événement dure généralement de fin septembre à début novembre et permet aux visiteurs de déguster des mets, des vins et autres boissons du monde entier. Au total, une trentaine de pays sont représentés: de la Chine à l’Ecosse, en passant par l’Australie, La Nouvelle-Zélande, le Brésil, l’Argentine, l’Italie…et bien entendu la France !

Bref encore une journée à 10 000 calories !!!

 Le concept:
Comme les Américains savent si bien le faire, l’organisation est parfaite jusqu’au moindre détail. En se baladant dans le parc, on passe devant des maisonnettes à l’architecture représentant parfaitement chaque pays, le menu est affiché devant chaque stand, il suffit de faire son choix, faire la queue, payer aux caisses aménagées spécialement, et retirer son verre et/ou plat sous forme d’assiette de dégustation. Pour éviter de sortir sa carte ou du cash toutes les 5 minutes, il est possible d’acheter partout dans le parc, un bracelet avec une carte qui sert de paiement sur laquelle on met le montant de son choix (décidemment ils sont vraiment trop fort !!!).

 Les PLUS :
Ce que j’ai adoré, voir trouvé incroyable pour moi qui adore les voyages et manger, c’est de goûter des plats inconnus et délicieux (la côtelette d’agneau avec son pesto à la menthe en Australie…j’en rêve encore) mais aussi tester des vins du monde entier : Australie, Afrique du Sud…pour 2.50 dollars le verre !

Les MOINS :
Les Américains adorent manger et boire…donc à une époque censée être la plus calme de l’année pour Disneyworld, le parc est archi-complet ! Mais vu que l’on est pas la pour faire les attractions mais pour se gaver, cela n’est pas si gênant. Autre petit hic, le prix. La journée coûte assez chère car il faut d’abord payer l’entrée du parc qui est d’environ 90 dollars par personne, le parking pour 16 dollars, et ensuite chaque verre ou assiette de dégustation et cela peut aller très vite ! Nous en avons eu pour plus de 100 dollars à deux.

Résultat de la journée, nous sommes fauchés et j’ai prix 2 kilos, mais je le referai définitivement l’année prochaine !

Voici quelques photos de l’événement, des menus, des plats pour vous donner une idée :

Mmmmmm Louisiane !

Commentaires 3 Par défaut

Le Tabasco, tout le monde connait. Beaucoup pensent qu’il s’agit d’un produit mexicain et pourtant c’est 100% « Made in Louisiana ».

La Louisiane, ce petit cœur français battant en terre américaine s’enorgueillit d’avoir la meilleure cuisine du pays, et je suis bien d’accord ! Même si je n’ai rien contre un bon petit hamburger bien juteux, la cuisine louisianaise est tout à fait atypique et délicieuse.

La Nouvelle-Orléans par exemple est connue pour être le berceau du jazz et pour son cœur historique le Quartier Français (n’oublions pas que la Louisiane était française fut un temps). Coté cuisine, on pourrait dire qu’il s’agit de la capitale gastronomique du pays. Outre ses milliers de restaurants, il existe même des visites guidées sur le thème de la gastronomie ou des cocktails, vous voyez l’ambiance?

photo

Bon sérieusement, on mange quoi et ou?

Des bananas fosters: sorte de bananes flambées mais encore meilleur, on rajoute deux ingrédients magiques, de la cannelle et de la glace vanille. La meilleure adresse en ville ce n’est pas compliqué, c’est le restaurant qui a crée ce dessert, lui-même: Brennan’s dans le Quartier Français.

 photo

Des beignets: Et oui en Louisiane on mange des beignets français chez Café du Monde (French Quarter), parfois on aurait l’impression d’être en France non? Ces beignets pour vous expliquer à quoi ils ressemblent, pour les lyonnais aux bugnes et pour les marseillais, les bons chichis de l’Estaque. Non sérieusement c’est délicieux, en plus chose que je vénère aux USA, c’est ouvert 24h/24 et 7j/7, you know what I mean…:)

 photo-1

Des crêpes au chèvre et aux crevettes: A priori ça parait moyen, mais c’est la grande spécialité du restaurant Muriel’s à New Orleans que l’on ma fortement suggéré. Le résultat est sans équivoque: j’adore. Je conseille vivement ce restaurant en plein cœur du French Quarter sur Jackson Square, la carte est locale et les prix corrects. Petit plus pour la décoration ultra soignée et son balcon panoramique.

Le Gumbo: Dans le genre je mange local, impossible d’aller en Louisiane sans gouter le gumbo. Il s’agit d’une soupe que l’on agrémente d’épices et detabasco servie avec de la volaille, saucisse ou fruits de mer ainsi que de riz. Chaque recette est unique mais le tout donne un plat très intéressant aux allures créoles. Le gumbo est à la carte de tous les restaurants ou presque de Louisiane.

Le Jambalaya: Sorte de paella en plus épicée. Excellent surtout cuisiné par les grand-mères louisianaises, l’équivalent en gros de notre daube ou de notre blanquette nationale.

De l’insolite aussi!

Soupe de tortue: Dans le genre, je me la joue aventurier, il y a la soupe de tortue. Pour en avoir gouté une cuillère, c’est vraiment très bon. Maintenant, psychologiquement manger une assiette entière, c’est une autre histoire…

L’alligator: Considéré comme un met d’exception. Son gout, je dirais à mi-chemin entre le poulet et le calamar, ce n’est pas mauvais mais je n’en ferais pas des folies. Se mange surtout frit en croquettes.

Glace au Tabasco: Si vous allez dans la région de Lafayette, la capitale francophone de Louisiane, vous pourrez visiter l’usine de Tabasco. Le petit plus c’est le Tabasco Country Store ou l’on trouve de tout à base de Tabasco: sucette, chocolat, mayonnaise, moutarde etc…De plus le magasin propose des dégustations de produits gratuites, dont les fameuses glaces au tabasco rouge ou vert. Franchement pas mauvais du tout…

Mes adresses gourmet (New Orleans):

Café Rose Nicaud, très sympa pour prendre un café, on y rencontre souvent des jazzmen locaux 632 Frenchmen St (Faubourg Marigny)

Café du Monde, pour manger des beignets frais à 3 heures du mat 🙂 ou Cafe Beignet sur Royal St French Market

Brennan’s, le temple du Brunch. Si mes souvenirs sont bons, il faut compter au moins 4o euros pour le brunch, service et pourboire inclus. Mais quel brunch! Outre les banana fosters, j’ai oublié de parler d’un autre dessert de leur signature: les crêpes Fitzgerald – crêpes fourrées à la Philadelphia creamcheese avec une sauce maison de fraises fraiches, galactique! Il y a aussi le ‘chocolate suicide cake’, suicidaire pour les hanches! 417 Royal St (Quartier Français)

Hôtel Monteleone

: Agréable pour y prendre un verre, c’est d’ailleurs un peu THE place to be pour les after works, tous les businessmen viennent y boire un cocktail « French 75 » (champagne, sucre et jus de citron) au Carroussel Bar (un vrai manège qui tourne). 214 Royal St (Quartier Français)

Palace Café: mon restaurant du soir – tarte noix de pécan et bread pudding au chocolat blanc à tomber ! Très bonne cuisine locale a Prix raisonnables. 605 Canal St

Sucré: Salon de thé agréable, j’adore leurs cupcakes géants de deux fois la taille de mon poignet. Ils font aussi des macarons et de bonnes glaces maison. 3025 Magazine St

photo-2

Testé et approuvé: soirée Food Trucks à Miami

Poster un commentaire Par défaut

Les “Food trucks”, vous connaissez? Il s’agit de camions itinérants de restauration rapide, propre au concept de la «street food».
Le but: manger dans la rue; pas seulement des frites ou des pizzas comme on pourrait le croire, mais des plats plus élaborés et diversifiés à base d’ingrédients frais.

Même si le phénomène a le vent en poupe en France, on reste tout petit par rapport au pays d’origine, les Etats-Unis, où les camions s’enchaînent à la queue leu leu.

Je viens de passer un petit mois à Miami où j’ai entendu parler des soirées Food trucks à Hollywood (à ne pas confondre avec le Hollywood de Los Angeles). La ville d’Hollywood se trouve à 30 minutes environ du centre de Miami. Tous les lundis soirs à partir de 17h, une vingtaine de Food trucks débarquent dans le centre ville. L’ambiance est jeune et familiale. Certains apportent couvertures, tables et chaises pliantes et s’installent dans le parc à proximité. Ensuite, il n’y a plus qu’à choisir parmi l’infinissable lignée de camions. Le choix est impressionnant, chaque camion a sa propre spécialité: hamburgers, fish and chips, pâtes, chinois, ceviche de poisson sans oublier les camions desserts, avec le food truck cupcakes, celui des tartes, celui glaces, des granités etc…

Décidément j’ai encore passé une soirée qui m’a value un plus 3kg sur la balance, il faut dire que je l’ai bien cherché avec mon grilled cheese sandwich au bleu et au bacon (une pure merveille :)), mes frites de patates douces et une tarte coconut cream pie histoire de m’achever !

Si vous êtes vers Miami, je conseille vivement cet endroit. L’atmosphère est ultra décontracté et je trouve le concept juste génial. Et puis cela fait du bien de faire abstraction des calories de temps en temps.

Adresse et plus d’information sur les soirées Food trucks dans la région de Miami:
Food Trucks at Arts Park
5:30PM – 9:30PM
N Yound Circle, Hollywood, FL 33020
miamifoodtrucks.com
miamifoodtrucks.com/2011/08/food-truck-invasion-in-hollywood/

12345678910