Eco-tourisme: j’ai passé un après-midi à la rencontre d’un village au Cambodge

Commentaires 4 Par défaut

Ma plus belle image du Cambodge, ce n’est pas un des temples d’Angkor…mais ce coucher de soleil sublime pris en photo depuis un village sur les rives du fleuve Mékong.

sunset village cambodge

A une demi-heure en bateau de Phnom Penh, la capitale, le dépaysement est absolu. Nous traversons la rivière Tonle Sap et successivement le Mékong pour arriver au village de Phum Taskor, parrainé par une ONG française. En chemin, on croise des barques avec des pêcheurs, et à ce moment là, je ne me doute en aucun cas que ces barques sont les habitations de famille entière ! J’ai honte et je me demande comment j’ai pu autant râler de vivre dans mon 20m2 parisien!

vuebateau2

bateaucambodge

vue villagearriveevillage

Arrivée au village, Philippe est notre maître-d’œuvre. Ce retraité français est le représentant de l’ONG en question et il dédie tout son temps libre aux habitants de ce village. Il est incroyable, tout le monde le connaît, les enfants l’appellent « grand-père » et le suivent toujours à la trace car Philippe a toujours quelques sucreries dans ses poches. Ou encore la doyenne du village (qui avoisine la centaine d’année!) lui murmure doucement dans l’oreille de lui ramener de France cette crème hydratante et magique qui lui a tellement fait de bien pour ses pieds. Bref, on éveille les curiosités, tous petits et grands arrêtent leurs activités en nous apercevant (il n’y a pas beaucoup de touristes dans ce village) et tous nous lancent des sourires spontanés accompagnés de « hello ». Les cambodgiens sont les gens les plus gentils au monde, vraiment.

Durant tout un après-midi, Philippe va nous montrer tour à tour les travaux entrepris par l’ONG tout en partant à la rencontre des habitants de ce village. Nous allons dans un premier temps assister quelques minutes à une classe dans l’école du village; observer les activités agricoles avec les rizières mais surtout la production locale de salades (les salades sont fraîchement livrées tous les jours aux restaurants et à la Jetset de Phnom Penh); puis nous partons à la rencontre des artisans avant de terminer cet après-midi inoubliable et tellement riche par un concert 100% privé avec des dizaines d’enfants qui nous chantent à tue-tête l’hymne nationale.

ecole1ecole3ecole5

rivierevillagerizierevillage

coconutmanartisanatenfantschantehymneEt c’est en retournant au bateau que je suis restée sans voix devant ce coucher de soleil magique devenu ma cover picture sur facebook/ fond d’écran au boulot/ fond d’écran perso…oui en gros je ne me lasse jamais de cette photo :).

sunset village cambodge

Publicités

Cambodge: Phnom Penh express

Commentaires 9 Par défaut

Beaucoup de visiteurs viennent au Cambodge seulement pour visiter les temples d’Angkor. Perso, j’ai passé 2 jours rapides à Phnom Penh, la capitale de ce pays qui m’a plutôt séduite. Ce n’est pas la plus belle capitale du monde certes, mais j’ai trouvé fort agréable de me balader dans les marchés (les 2 plus importants sont le marché central et le marché russe) ou encore sur la corniche le long de la rivière Tonle Sap (un affluent du célèbre Mékong) avec ses allures de bord de mer niçois juste en version asiatique !  Le Palais Royal et la Pagode d’Argent sont également 2 merveilles architecturales qui valent définitivement le coup de venir visiter la capitale cambodgienne.

Petit tour en image de mon passage éclair à Phnom Penh:

palais royalpalais royal 5palais royal 3

palais royal6fleurpnon penh 3pnon penh1flagspnom penh2marche fleurinsecte marketfleuve













Coup de coeur au Cambodge: un village sur l’eau

Commentaires 8 Par défaut

Adepte d’éco-tourisme, voici le moment le plus émouvant de mon voyage au Cambodge. Dans la région de Siem Reap (la région des temples d’Angkor), j’ai visité un village flottant sur le lac de Tonle Sap. J’ai beaucoup aimé cette excursion, beaucoup diront que ces villages sont trop touristiques, mais soyons réaliste, le Cambodge c’est pas la Thaïlande, enfin du moins pas encore…

cover photo

Un village entier s’articule sur l’eau : l’école, l’église faisant office de dispensaire (les deux construits par des ONG), l’alimentation du coin et bien évidemment les habitations. A la saison des moussons et aux montées des eaux, les villageois ont juste à déplacer leurs biens sur les lacs voisins. Impressionnant !!! J’ai été très touchée par les conditions précaires de ce village, mais cette visite m’a aussi procurée de grands moments de joie notamment avec ce petit garçon qui se baignait et n’arrêtait pas de nous faire coucou en criant « hello, hello » ou alors avec ces enfants qui rentraient chez eux après l’école et naviguaient sur leurs barques comme de vrais petits capitaines. En un mot : Inoubliable.

ecole pecheur dispensairephotopecheur2marcheflottant maisons flottantes2 maisons

femmebarquealligatorenfant1

Finalement, j’étais plutôt bien dans ce petit village moi…

relax

…Ah oui aussi j’ai goûté le serpent d’eau, pas trop ma « cup of tea » !

serpent

Cambodge: ces minois qui m’ont fait craquer

Commentaires 12 Par défaut

La première richesse du Cambodge, ce n’est pas Angkor mais ses habitants. J’ai eu un énorme coup de cœur pour cette population. Un peuple des plus accueillants, respectueux et d’une gentillesse incroyable. Cela peut paraitre difficile à croire mais 50% de la population au Cambodge a moins de 20 ans et en tant que touriste on attire vite la curiosité de tous ces bambins qui viennent nous saluer et nous matraquent de sourires ! Je n’ai donc pas pu m’empêcher de photographier dans tous les sens tous ces beaux minois. Portraits d’enfants cambodgiens :

cutepetite ombre moinepretty2 pretty portraittrop mimisisterchevelurebaby amisschooltrempettefloorchild1happyclasse

Angkor ce n’est pas que Angkor Wat!

Commentaires 11 Par défaut

bayon4

Entre 5 et 6000 touristes viennent visiter chaque jour les temples d’Angkor.  Cela paraît beaucoup, mais le site est tellement gigantesque que l’on se retrouve rarement étouffé par la horde de visiteurs.  En effet, Angkor ne se résume pas seulement au temple d’Angkor Wat, la « star », que l’on retrouve sur tous les guides touristiques ou publicités diverses.  Angkor, ce sont des centaines et des centaines de temples répartis sur plus de 400 km2.  Il faudrait soit disant 3 jours pour avoir un « très bon » aperçu des temples d’Angkor…après, faire attention aussi de ne pas faire une « overdose » de temples. Alors, voici les principaux temples que l’on peut faire sur une journée (le ticket d’entrée est de $20 par personne et par jour).

Angkor Wat, la « star » d’Angkor:

Sublime, merveilleux, majestueux…difficile de décrire Angkor Wat. Définitivement le temple le plus connu et le plus photographié, je dois avouer que je ne m’attendais pas a être aussi émerveillée.  Le temple est immense et gravir à son sommet permet une vue imprenable sur la végétation luxuriante du site. Bref, un moment à part et l’une des plus belles choses que j’ai pu voir dans ma vie. Petit conseil, Angkor Wat est le site le plus prisé par les touristes,  les visiteurs arrivent généralement très tôt le matin et l’explorent en premier. C’est plutôt vers midi que le site est le moins fréquenté et qu’il est conseillé d’y aller.

AW1AW2AW4 AW3DSC_AW6

AW5

Bayon, « le second »:

Plus petit qu’Angkor Wat, les ruines du temple Bayon rendent le lieu mystique et unique. C’est le second temple le plus visité après son grand frère. Personnellement, j’y suis allée vers 7-8 heures du matin et le site n’était pas encore envahi par les touristes. Vers 1o heures…il était trop tard, il est donc conseillé d’y aller assez tôt. A Bayon, j’ai adoré les têtes de Budha sur chaque tour, qui font toute la beauté du temple. Il est même possible de faire un tour en éléphant autour du site pour rendre l’expérience encore plus unique.

bayon4bayon1bayon3 bayon2

Ta Prohm, celui que je voulais tant voir:

Petite, j’adorais le film « Les Deux Frères » de Jean-Jacques Anaud, ou les deux héros étaient des tigres. A l’époque, j’étais bluffée et je me demandais bien ou se déroulait l’action du film, ce site mystérieux ou les arbres « dévoraient » des ruines de temple. Ce temple n’est autre que Ta Prohm, mon préféré ! Quand la nature se confronte à l’homme, il est incroyable de voir ces racines et ces arbres géants littéralement prendre le dessus sur la construction humaine. Le site est unique et atypique, une des choses les plus incroyables qu’il m’ai était donnée de voir. Seul petit « hic », le temple est assez étroit et on se retrouve vite étouffé par le monde.

arbre1arbre5 arbre4 arbre3 arbre2

Banteay Srei, la grande « surprise »:

Ce temple tout en grès rose est situé à environ une vingtaine de kilomètres au nord d’Angkor. Il faut compter une bonne demi-heure de bus pour arriver à destination. Il fait toujours parti du site d’Angkor et diffère des autres temples. Ce site est plus récent, ce qui explique la précision et la beauté des fresques murales et des statues. Bref, un autre « must-see ».

ROSE2 ROSE1ROSE3ROSE4

Pour visiter les temples d’Angkor, il faut séjourner dans la ville de Siem Reap ou se trouvent tous les hôtels. Après une journée riche en émotion mais éreintante, rien de mieux que de profiter de massages  à  $3 et de manucure-pédicure pour seulement $4, bref comment ne pas aimer Angkor !!!

13 photos amusantes du Cambodge

Commentaires 10 Par défaut

Les vacances c’est fini, me voila de retour de 3 semaines en France mais surtout au Cambodge. J’ai des souvenirs plein la tête, j’ai vraiment été touchée par ce pays et surtout ses habitants…quelqu’un m’a dit une fois : « en Asie du Sud-Est tu fais un sourire et tu t’en prends 100 en retour », cela résume parfaitement le Cambodge ! Je trouve assez dommage que ce pays ne soit connu que pour les temples d’Angkor, il y a bien plus à voir. J’ai tant à raconter mais pour commencer j’ai fait une sélection de photos de ces moments qui m’ont fait sourire et prendre conscience aussi de la chance que nous avons dans les pays développés.

C’est l’heure de l’apéro ! Pas de cacahouètes mais des mygales ou sauterelles séchées ! 

bugs

Tablettes et smartphones…en Asie les moines sont high-tech !

moinesLe pousse-pousse Vuitton!

tuk
Le coiffeur du village

coiffeur

Le réseau câblé au Cambodge, un vrai méli-mélo

cable
Cette maman a trouvé le meilleur moyen pour que son bébé en trotteuse ne s’échappe pas : l’attacher à une corde

enfant

Au menu des coucougnettes laquées de je ne sais pas trop quel animal…

couilles

Il est bien spécifié de ne pas se laver les mains dans les toilettes!

toilettes

Un senteur 100% naturel dans le bus…des tranches d’ananas, et ça marche!

ananas

Instant tendresse, la maman et son BB

singe

Le serpent d’eau grillé…j’ai testé…j’ai pas aimé 😦

snake

Pauvre petit chat, on lui a fait des misères 

chat

La fish pédicure c’est tendance. Au Cambodge elle est partout, même dans la rue et pour 3 dollars!

fishped

Carnet de voyage: Les Philippines

Commentaires 4 Par défaut

Pourquoi Les Philippines ? Il est vrai que cela reste une destination plutôt confidentielle. D’ailleurs le tourisme international n’est pas très développé, mis à part quelques voyageurs en sac à dos qui viennent s’y perdre, et les Philippins sont surpris de voir des Occidentaux. Perso, j’ai découvert cette destination qui m’a semblée fascinante dans la dernière saison de Pekin Express. Ma couisine et son mari en reviennent fraichement alors j’ai eu envie de partager avec vous leurs incroyables photos et leurs grands coups de coeur. Alors voici un petit itinéraire pour découvrir ce pays de 90 millions d’habitants (oui oui plus qu’en France) avec en prime bien entendu les bonnes adresses pour se restaurer!

photo24

1er jour:
Nous arrivons à Manille, immense capitale de 20 millions d’habitants. Nous avons logé au Best Western, dans le quartier populaire Ermita.

2ème jour:
Nous avons visité la ville et notamment le quartier Intramuros avec son architecture coloniale espagnole et le Parc Rizal, afin de découvrir au mieux l’histoire de « Las Felipinas/ Les Philippines.

MANILLE

3ème jour:
Nous sommes allés dans le quartier de Makati, la démesure assurée pour le « le New York philipin ». Toutes les marques de luxe sont présentes avec leurs belles vitrines, centres commerciaux, restaurants chics… Les buildings poussent comme des champignons dans ce quartier ultramoderne où grouillent les businessmans.

4ème jour:
Nous sommes partis en direction de Tagaytay (environ 2h30 au sud de Manille), afin d’y découvrir le Lac Taal et le volcan (le plus petit du monde encore en activité, dernière éruption en 1961). Un dépaysement assuré à faire pour la journée.

5ème jour:
Direction Laguna (environ 2h30 au sud-est de Manille), pour descendre les chutes de Pagsanjan, magnifique décor plongé au cœur de la jungle asiatique et toile de fond du film Apocalyspe Now.

Du 6ème  au 12ème jour:
Nous avons décollé de Manille en direction de l’île de Palawan (lieu du tournage de Koh Lanta 2007). Lorsque nous sommes arrivés  à l’aéroport, il nous restait 5 heures de van pour se rendre au village d’El Nido. Un endroit paradisiaque encore méconnu du grand public à la différence de la Thaïlande. Nous avons logé à Caalan Beach, petits appartements au bord de la plage tenus par l’hôtel/restaurant la Salangane (couple de français). Cette île est renommée pour la plongée et ses visites en bateau de l’archipel des Bacuit au large d’El Nido.
Les bars du village proposent l’happy Hour à partir de 17h, excellents cocktails au coucher de soleil avec des groupes de musique qui chantent du Reggae. Il est possible de se restaurer à très bons prix. Pour changer de la cuisine philippine, nous vous conseillons le restaurant La Salangane (cuisine française), le restaurant Al’Ristorante (cuisine italienne et les meilleures pizzas au feu de bois du monde!),ou  le restaurant l’Atmosphere (cuisine tendance asiatique). Aux alentours du village, il est possible de déguster d’excellentes noix de coco sur la plage au charme envoutant de Las Cabanas (nous vous conseillons de prendre un tuc-tuc pour vous déplacer).

13ème jour:
Retour sur Manille, où nous avons logé au Microtel Mall of Asia, à côté du 3ème plus grand mall du monde.

Du 14ème au 16ème jour:
Départ pour Boracay, le St Tropez philippin. La paradisiaque plage de White Sand Beach longue de 12 km est fréquentée par les touristes. Les soirées à Boracay sont très animées avec des concerts sur la plage, de très bons restaurants, les bars qui proposent des Happy Hours au moment du coucher du soleil, et les discothèques. Nous avons logé au Best Western Boracay Tropics, très bien situé à 5 min à pieds de la plage. Grand coup de coeur pour le petit-déjeuner avec les pancakes à la banane!

17ème jour:
Retour sur Manille. Pour notre dernier jour, petit massage d’1h pour l’équivalent de 20 euros avant de rentrer en France la tête pleine de souvenirs incroyables.

photo29photo28photo27photo23photo22

photo21photo20photo19

photo18photo17

photo15photo13photo12photo11photo10photo9photo8photo6photo5photo4photo3photo2photo1