Ma vie en Floride du Sud #1: Comment je suis arrivée là déjà?

Commentaires 49 Par défaut

Dans ce post, je vais un peu beaucoup raconter ma vie :). Je me suis rendue compte que j’écrivais sur tous les Etats-Unis et autres pays mais jamais réellement sur l’endroit où je vis depuis un an déjà : Palm Beach et sa région, à une heure au nord de Miami pour situer. Même si je suis une inconditionnelle de Miami, je dois avouer que j’adore mon nouveau « chez moi » et ses nombreux endroits qui gagnent à être connus. Mais avant de parler des attraits touristiques et des bonnes adresses de la région, je vais raconter comment j’ai débarqué ici. Toute une histoire qui a commencé et bien bizarrement…aux Etats-Unis !

cover

L’expérience de l’Université américaine en Caroline du Sud

Tout débute en 2007, j’ai 23 ans et suis étudiante dans une Ecole de Communication sur Montpellier. Grâce à un partenariat, nous partons avec ma classe passer un semestre dans une université américaine. J’ai un peu la boule au ventre, c’est la première fois que je vais mettre un pied dans ce pays, mais je suis avec mes copines donc je me dis que tout ira bien. Quand pour la majorité des gens la première fois aux USA se fait à New York ou Los Angeles…pour nous ce sera la ville de Rock Hill en Caroline du Sud ! Même si cela paraissait moins « sexy » au début, on ne se doutait pas à ce moment là que nous allions passer quelques uns des meilleurs moments de notre vie. Premières impressions de la vie américaine : big buildings, big voitures, kilomètres de fast-foods…et puis la vie dans une université américaine…comment dire… à des années lumières d’une université en France (OK ce n’est pas le même prix non plus): un campus magnifique, des bâtiments avec une architecture soignée, une cafétéria de la taille d’un énorme food-court, l’équipe de basket universitaire, les pom pom girls, les fraternités et surtout les fêtes dans les maisons avec les « gobelets rouge », comme dans les films !

winthropbasketpompom

Je rencontre en soirée un américain, un petit flirt. Au début, je me dis c’est cool d’avoir un american boyfriend, il me corrige en anglais, m’apprend le « slang » (l’argot américain, en fait il m’apprend les « gros mots »), me fait visiter le coin, bref c’est sympa…même si à ce moment là je ne me doutais pas que cette rencontre allait quelque peu changer le cours de ma vie…

Au bout de quelques mois de folie, l’école se termine et je dois partir sur Miami effectuer mon stage de fin d’étude dans une agence de Relations Publiques (décidemment la Floride m’était destinée depuis le début). Première séparation avec mon américain. Il m’accompagne jusqu’en Floride et au moment de le quitter même si je ne suis pas amoureuse je suis assez triste finalement. Il retourne en Caroline du Sud et je commence un nouveau chapitre à Miami. Quelques semaines plus tard, première surprise, il m’annonce qu’il souhaite quitter la Caroline pour me rejoindre en Floride. Sur le coup je suis assez contente de le retrouver mais lui demande s’il est certain de cette décision, tout plaquer comme ca en quelques jours : son travail, son apart, ses amis, sa famille. Il me dit qu’il déteste son travail et que la Caroline n’est finalement pas faite pour lui. Il me rejoint donc sur Miami, tout se passe bien jusqu’au moment ou je dois rentrer en France car mon visa étudiant expire. Deuxième séparation ! Sauf que cette fois-ci c’est plus compliqué, les sentiments sont présents…

De Marseille à Paris

paris cedou

Je rentre donc dans le Sud de la France dont je suis originaire et me mets à chercher du boulot. Deuxième surprise, il m’annonce qu’il souhaite venir en France, visiter. Comme beaucoup d’américains, il n’a jamais mis les pieds hors des Etats-Unis. Il vient donc pour 3 mois, à mon tour de lui faire découvrir mon pays : le Sud, Paris et même l’Espagne. Mais pendant ce temps, je galère à trouver un travail dans la communication dans le Sud. Je réalise donc que je vais devoir songer ce à quoi beaucoup de sudistes redoutent : partir sur Paris. La fameuse phrase : « Paris c’est beau, mais j’y vivrais jamais »…je la connais tellement…sauf qu’à Paris je trouve un super travail dans ma branche en moins d’un mois. Lui qui avait adoré Paris lors de notre visite m’annonce qu’il aimerait venir s’y installer avec moi. Le temps de m’installer dans mon nouvel apart, commencer mon nouveau job et prendre mes repères, il retourne aux Etats-Unis. Il débarque dans la capitale quelques temps après. Et là premier choc thermique pour un « ricain ». Mon apart enfin notre apart fait 18m2 et est situé au 6e étage sans ascenseur. Pour les américains, ca n’existe même pas ! Bref sans nous en rendre compte, nous allons passer 4 ans et demi ensemble à  Paris, changer trois fois d’appartements…moi je m’étais faite finalement à la vie parisienne : petites surfaces, transports en commun, vie chère…mais pas lui. Cela a duré des mois ou il me disait qu’il voulait retourner dans son pays, moi j’étais un peu dans ma bulle, je ne l’écoutais pas trop, j’avais un bon boulot, des amis, les meilleures boutiques du monde…et puis depuis le temps qu’il me menaçait de partir (j’exagère un peu avec le mot « menace »), je me suis dit qu’il ne sauterait jamais le pas jusqu’au jour ou il est arrivé en m’annonçant que sa décision de rentrer était prise et qu’il était sur le point de  démissionner. Je le revois encore me dire la phrase « j’en peux plus de Paris » avec son petit accent américain. Il était à présent parfaitement bilingue en français, lui qui ne savait dire que Merci et Bonjour. Bref, je me suis dite qu’après toutes les concessions qu’il avait faites pour moi et après 6 ans de vie plus ou moins commune, il était peut-être temps pour moi de sauter le pas à mon tour et partir vivre aux USA…

Retour aux USA à Lakeland cette fois-ci

J’ai donc débarqué aux Etats-Unis en septembre 2012 dans la ville de Lakeland, dans le nord-ouest de la Floride à une heure d’Orlando. Cette fois-ci le choc thermique était pour moi et pourtant je connaissais la Caroline du Sud. Pourquoi nous avons atterri à Lakeland, il faut savoir que nous avons tous les deux démissionné de nos boulots respectifs…sans travail, sans argent et avec une valise de vêtements chacun et mon ordinateur comme seuls biens, il nous fallait un pied à terre. Retour à la case départ chez ses parents. Une période qui a été très dure moralement (j’avoue même avoir pleuré par moment), je lui en voulais même de m’avoir fait quitter la France, revenir vivre chez papa-maman, sans travail, sans argent, loin de ma famille et de mes amis et surtout à Lakeland ! Lakeland c’est une Amérique très profonde, « redneck » même (pour ceux qui ne connaissent pas ce terme, « redneck » signifie les américains de la campagne un peu fermé d’esprit. Même si le mot peut paraître insultant, les principaux intéressés en sont fiers). Je suis arrivée en pleine élection américaine, avec des drapeaux américains et des panneaux républicains plantés dans tous les jardins des villas…mes seules occupations étaient bien évidemment de chercher du travail, mais sinon passer des heures à Wal-Mart, regarder des séries américaines, j’avoue même avoir regardé les « Marseillais à Miami » en streaming, c’est pour dire !!! Dans une note plus positive, mes beaux-parents m’ont offert quelque chose qui remonte considérablement le moral, quelque chose aussi que tous bons citoyens américains vivant en Floride se doivent d’avoir: le Pass Annuel Disney !!! Durant ma période latente, j’ai passé beaucoup de temps chez Mickey.

Concernant la recherche d’emploi, j’ai passé des entretiens téléphoniques et en face-à-face dans des boîtes de RP, mais je me suis vite rendue compte que mon accent frenchy et mes fautes grammaticales orales et écrites allaient être un gros handicap pour trouver un travail dans cette branche. J’ai alors réalisé que je ne pourrais faire ce que j’aime dans ce pays, ce qui n’a pas été facile (heureusement que le blog est là moi qui aime bien écrire J). Je me suis alors penchée vers des entreprises francophones ou mon français serait un plus et non un inconvénient.

De Lakeland à West Palm Beach

PHARE

J’ai trouvé dans un premier temps une mission temporaire dans une boîte d’Evénementiel francophone sur Miami. J’ai pris beaucoup de plaisir à y travailler et ai fait surtout de nombreuses rencontres intéressantes. Tout allait mieux finalement, j’avais de nouveau une vie sociale, quand on dit que le travail c’est la santé, c’est la vérité. Les bureaux étaient dans le Design District, quartier branché de Miami que j’adore. J’avais l’impression de me croire dans un épisode de Gossip Girls tous les jours tellement les filles étaient belles, classe et fashion ! Après cette mission, j’ai trouvé rapidement un emploi dans une boîte de tourisme française, dans la région de West Palm Beach, où je viens récemment d’y célébrer ma première bougie. C’est diffèrent de ce que je faisais en France mais j’apprends des nouvelles choses. Mes collègues de travail sont top et m’ont beaucoup aidée à m’intégrer dans la région.

Aujourd’hui, nous avons tous les deux un travail, un joli petit appartement cosy de 80m2 (le luxe !!!) avec terrasse et vue sur un lac. Il fait beau et chaud toute l’année, la plage n’est pas loin, bref nous sommes heureux et je ne regrette finalement pas d’être partie. Pour résumer mon état d’esprit actuel: j’ai l’impression d’être en vacances toute l’année…

maisonbreakfast

Publicités

49 réflexions sur “Ma vie en Floride du Sud #1: Comment je suis arrivée là déjà?

  1. La vue de ton balcon est tellement sympa! J’arrêtais pas de saouler le chéri pour qu’on aille à Miami, mais impossible de le convaincre 🙂 Je crois que je vais remonter à la charge 😉

    J'aime

    • Cc j ‘ai lus votre histoire ça m’a fait vraiment chaud au cœur moi aussi j’ai vécu O États-Unis je vécu à Paris je vécu dans le sud de la France j’ai vécu dans les îles et en fin Londres vraiment le coup de cœur pour moi a été vraiment les États-Unis a été mon coup de 💓west Palm Beach où je vivais le seul problème a west Palm Beach c’est que je ne travaillais pas pendant une année et les deux autres dernières années ils ont changé mon visa et j’ai pu travailler pendant deux ans donc j’ai travaillé chez Donald Trump c’était une expérience formidable à refaire en ce moment je vis à Londres cela n’a rien à voir avec W Palm Beach mais cela reste une expérience je pense déménager pour la Floride 7 été ci tôt va bien pour reprendre ma vie où je l’ai laissé j’ai fait la demande de mon visa avec mon mari donc lui il a du boulot mais bon je pense que je serais dans la même situation que la dernière fois pas de travail pendant un an et puis après les deux autres années je travaillerai . cette Foi ci on débarque avec nos deux enfants huit ans et six ans nous attendons avec impatience notre visa j’ai passé des moments formidables et ça me manque énormément les gens super sympathiques nickel j’espère qu’on se verra là-bas même si je vous connais pas on prendra contact sur i mail ou f b merci beaucoup à bientôt
      J. T

      J'aime

      • Merci pour ce message, et n’hesitez pas pour toutes questions en attendant votre visa, Waouh une experience chez Donald Trump ca doit etre quelquechose et surtout ca doit etre pas mal sur un CV 🙂

        J'aime

  2. Quelle jolie expérience !
    C’est vrai que pour un américain ça doit être vraiment un choc d’emménager à Paris. Quand on a l’habitude des grands espaces et qu’on se retrouve coincé dans si peu de m2 ça doit pas être évident ! Enfin, c’est une belle preuve d’amour ! Et tu lui en fais une très belle en partant t’installer avec lui aux Etats-Unis 🙂
    Avec mon copain, on rêve de partir vivre en Californie. Peut-être sauterons-nous le pas un jour !
    Merci pour ce partage 😀
    Virginie

    J'aime

    • Merci pour ce gentil commentaire. Je pense que c’est bien d’essayer de sauter le pas, pour ne pas regretter apres…:)

      J'aime

  3. Quelle belle expérience et une très belle histoire! J’ai rencontré mon amoureux en voyage aussi, mais je suis tombée sur un Breton Globe Trotteur, qui après quelques mois à tout quitter pour finalement revenir se poser en France 🙂 Mais on regarde pour repartir ensemble à l’étranger du coup! Je te souhaite plein de bonheur!

    J'aime

  4. J’ai adoré te lire!!!! Un vrai mini roman que j’ai savouré, j’aime beaucoup la façon dont tu décris ta vie. Je suis toujours surprise de voir que l’on peut vivre autant de vies dans une seule! Ces déménagements, ces postes, ces villes qui bougent autour de nous. Tout ce chemin parcouru pour en arriver là.. Et bien bravo! Bravo d’avoir osé, de ne pas s’être laissé totalement aller, d’avoir cru en ton couple et d’une nouvelle vie ailleurs et de tout quitter.

    J'aime

  5. Ton témoignage est vraiment intéressant ! Lors de mon année d’échange en fac américaine, j’ai rencontré un frenchy, avec qui je vis toujours, 5 ans après, alors que comme toi, au départ, c’était plus pour passer le temps pendant l’expatriation 😉 Et on aimerait tellement retourner vivre aux US…
    Question très pratique, comment tu as fait pour avoir un visa de travail ? vous vous êtes mariés ?

    J'aime

  6. Un super article, moi quie rêve de m’installer aux USA… Mais ce problème de VISA m’inquiète et ne freine en même temps. Comment as tu fait ?

    J'aime

    • Merci beaucoup, le visa c’est vrai il n’y avait pas 36 solutions: le mariage. Mais je pense que l’on peu trouver des alternatives temporaires pour essayer comme le visa J-1 par exemple

      J'aime

  7. j’ai dévoré ta vie en Floride 🙂 je rêverais moi aussi de partir m’installer à l’étranger pour vivre une autre vie ! Avec mon chéri on est sur la même longueur d’onde, mais il y a toujours quelque chose pour nous retenir.. peut-être est-ce le signe que nous ne sommes pas encore tout à fait prêts à franchir le cap ? je croise les doigts et en attendant, je vais voyager à travers tes photos 😉
    Biz
    http://ladin-ette.blogspot.fr/

    J'aime

  8. C’est vrai que je m’étais fait la même réflexion, c’est toujours plus difficile de parler d’un endroit qu’on connaît bien, ou on n’y pense pas car c’est notre quotidien ! Alors merci d’avoir partagé ce petit bout de vie !

    J'aime

  9. Oui, je m’étais fait cette même réflexion, c’est toujours plus difficile de parler d’un endroit qu’on connaît bien, ou on n’y pense même pas parce que c’est un peu notre quotidien ! En tous cas merci de partager ce petit bout de vie !

    J'aime

  10. En tout cas, tu as bien choisi ta destination, combien de personnes souhaiteraient être à ta place ! Chouette billet !

    J'aime

  11. En tout cas, le moins qu’on puisse c’est que tu as bien choisi ta destination, combien de personnes souhaiteraient être à ta place ?! 🙂 Chouette billet !

    J'aime

  12. Je viens de découvrir ton blog par hasard en allant consulter ma page sur hellocoton 😉 C’est marrant je pars pour la Floride demain matin pour 2 semaines et je suis aussi de Montpellier… @ très vite !

    J'aime

  13. C’est marrant je viens de découvrir ton blog et je pars justement pour la Floride demain matin et je suis aussi de Montpellier … Du coup je me suis abonnée 😉 A très bientôt !

    J'aime

  14. Ravie de decouvrir ton blog! C’est dingue a quel point les petits ricains arrivent a nous deraciner quand on arrive en etudiante toute fraiche… Je vais voir une copine a Miami la semaine prochaine et vu le temps qu’on se tape ici a Philadelphie, la vue de ton balcon va peut-etre lancer une discussion avec le chewi…

    J'aime

  15. Un bel itinéraire qui fait un peu rêver ! (dit la fonctionnaire qui vit dans un petit logement aux portes de Paris ;-))
    Je pars en vacances en Floride début avril 😉 Youpiiiii
    Ca me donne envie d’en lire plus 😉

    J'aime

  16. Salut, je viens de découvrir ton blog par cet article que j’ai apprécié lire, tu as fait le bon choix de suivre ton copain, et je le comprends sur son choix de quitter cette ville, Paris c’est spécial ! J’y suis et j’en peux plus d’être là, en attendant la concrétisation de mes projets, je subis…
    En tout cas super article !

    Au plaisir,

    Jordane

    J'aime

    • Courage! Perso, je pense que je ne serai plus capable de revivre a Paris, mais quand on quitte la ville on se rend compte qu’il y a beaucoup de choses qui nous manquent finalement…

      J'aime

  17. Tu me fais rêver avec ta vie en Floride…j’ai fait presque trois ans d’expat au soleil, on est rentrés because pb de visa…Du coup j’aimerais repartir, mais j’hésite…peur d’avoir encore des pbs de visa! Les Etats-Unis me tenteraient bien!

    J'aime

  18. Excellent! Je reviens juste de Floride, où je me suis rendue pour la toute première fois. C’était génial, j’ai beaucoup aimé.
    J me souviens qu’après mon année à L.A en tant qu’Aupair, je n’avais qu’une obsession : retourner là pour y vivre, vraiment, complètement, définitivement.
    Aujourd’hui, je vis à Bruxelles mais j’y retourne souvent et pourtant cette envie est toujours bien présente, dans un ptit coin de ma tête…

    J'aime

    • Incroyable, vous vivez a West Palm meme, des conseils sur des lieux a visiter en particulier, des bonnes adresses ?

      J'aime

  19. Chouette de connaitre un peu mieux ton parcours. Par contre, Miami est loin de me faire rêver (même si of course, je cracherai pas dessus)(et un an aux Etats Unis, et je me suis pas amourachée d’un petit américain, zut lol)

    J'aime

  20. Hello!
    Il y a un petit temps déjà que suis ton blog que je trouve super sympa!
    Je viens de gagner la Green Card à la loterie (Youhoo!) et déménage définitivement aux US en mars.

    Pas mal de raisons (économiques et pour sa proximité de l’Europe) me font légèrement pencher pour la Floride (même si perso, je suis une fan inconditionnelle de la Californie 😉
    Je pense y passer quelques mois pour sonder un peu le marché de l’emploi avant d’éventuellement m’y installer.
    Quelle ville me conseilles-tu?
    Je connais Miami, Sarasota et Tampa et aucunes d’entres elles ne m’a vraiment convaincu.
    Peut-être que je devrais tester les villes du coté Est? Ou Pensacola a l’air sympa aussi, après niveau job pas sûr qu’il y ait grand chose…

    Quoi qu’il en soit, si tu as un peu de temps, tous les petits conseils sont les bienvenus 🙂

    Xo
    Julie

    http://www.cansouplover.com

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s